Le phénomène MIPSTERZ - New Dilemm

Le phénomène MIPSTERZ


Qui sur Instagram n'est pas tombé au moins une fois sur une photo d'une jeune fille hyper branchée, look soigné, chaussures et vêtements de grandes marques de luxe et … voilée ? Qui ?
Ces filles venant de pays anglo-saxons pour la plupart d'entre elles, se font appeler Mipsterz, diminutif de Hipster et Muslim.

Mais qu'est ce qu'un hipster me diriez-vous ?

Adj. substantif. Issu de la bourgeoisie ou de la classe moyenne, le hipster est une version jeune, branché et hyper trendy du bobo. Il fuit la culture dominante, mais n’en est pas moins un grand consommateur de produits alternatifs et rebelles, ce qui en fait un gros client de la société de consommation. - (dictionnaire-urbain.fr)


Malgré la définition vous n'arriver toujours pas a voir qu'est ce qu'un hipster ? Comme on dit parfois les images parlent plus que les mots alors :






Et peut être que vous êtes hipster sans le savoir ? Let's Do It !





Bon revenons à nos moutons. 
Les Mipsterz sont donc une sorte de hipster musulmans. 




Un(e) mipsterz « recherche l'inspiration dans les écritures divines de la tradition musulmane » tout en étant décrit comme des « avant-gardistes de la musique, de la mode, de l'art, de la pensée critique, de la nourriture, de l'imagination, de la créativité »

Voici la vidéo qui nous montre que sont vraiment les Mipsterz. 




Néanmoins le mouvement mipsterz serait aussi et surtout cible d'attaque et de critique, créant ainsi une petite polémique, car pour une partie de la communauté musulmane, la dualité entre Islam et le mouvement hipster est incompatible. Et c'est donc grâce à ces attaques et avec humour que le mouvement invente leur slogan : "Attendez, ils nous détestent parce qu'on est musulmans ? Je pensais qu'ils nous détestaient parce qu'on était hipsters !?"


Malgré l'humour que peut avoir le mouvement Mipsterz, je pense que les critiques sont fondée, car au début je ne pensais pas que ce style pouvait être contraire aux principes de l'islam, pour moi ces filles portent juste un voile et désirent s'habiller simplement comme tout le monde et être à la mode comme les jeunes filles de notre âge en 2014. Cependant vu que je suis une journaliste très très très investie je me suis dit qu'il me fallait un avis d'une personne bien plus caler sur la question,. Et qui plus l'est le plus que notre Super Cinda ?


"J'aimerai être objective afin de vous permettre de créer votre propre jugement sur cette histoire, mais je risque d'y avoir du mal.

Pour être claire, je ne suis pas d'accord avec ce concept. Je ne vois pas du tout quelles sont les écritures divines dont elles s'en inspirent. Connaissant peu de choses sur l'Islam, je sais que le voile ne peut pas être compatible avec ce qu'elles font.


Porter le voile ne consiste pas seulement à cacher ses cheveux. Il y a tout un message qui se cache derrière le fait de porter le voile. Une femme qui porte le voile, est une femme qui est arrivée à un certain degré spirituel qui ne peut pas associer (d'après moi) ce niveau de spiritualité avec une vulgaire mode qui est éphémère.

Pour moi, ces filles ne sont que des victimes de la société de consommation, et associer cela à la réflexion spirituelle qu'est le voile, ne peut être (toujours d'après moi) que dégradant pour ce que représente le voile.

Vous pensez peut être que je suis fanatique, mais pour porter le voile il faudrait respecter certains codes.

Elles disent s'inspirer des paroles divines ? Et bien moi aussi je vais appuyer mes arguments avec des paroles divines :

« 31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques » (An-Nur)

Donc les femmes voilées doivent se couvrir les cheveux, mais aussi cacher leur forme et le voile doit être rabattu jusqu'à la poitrine (donc le voile où on voit le cou n'est pas conforme).

« Il y aura dans ma communauté des femmes habillées, mais nues, sur leur tête il y a comme des bosses de chameaux, maudissez-les car elles sont maudites » (parole du prophète Mohammed)

Je ne sais pas de quelles écritures divine elles se sont inspirées, mais on peut voir que ce qu'elles font n'est pas très conforme avec les codes du voile.

En bref je suis contre ce qu'elles font, et je ne comprends pas vraiment le message qu'elles essayent de faire passer à travers ce concept. Mais ça c'est mon avis , vous avez le droit de ne pas être d'accord avec moi." - Cinda 

Cinda n'est pas la seule à partager cette avis sur les Mipsterz, pour l’éditrice du magazine "The Islamic Monthly", cette vidéo «objectifie la femme musulmane en la réduisant à un niveau physique». Une culture «islamofashionista» sans substance et paradoxale, puisqu'elle détourne la critique musulmane d’un mode de vie superficiel à l’occidentale pour ne garder que l’apparence et la coolitude qu’elles associent au port du voile…

La chercheuse et militante Suad Abdul Khabeer, peu sensible aux charmes branchés des Mipsterz écrit, que le foulard n’est pas qu’une question de «sexe, de swag et de consommation, mais de croyance et de beauté, de défi et de lutte, de secrets et de modestie».

Et vous que pensez vous du phénomène MIPSTERZ ?
Donnez nous votre avis !

Merveille.
Fourni par Blogger.