Lumière et Couleurs 93 - New Dilemm

Lumière et Couleurs 93


"Dans les banlieues déshéritées, règne une terreur molle. Quand trop de jeunes ne voient poindre que le chômage ou des petits stages au terme d'études incertaines, ils finissent par se révolter. Pour l'heure, l'État s'efforce de maintenir l'ordre et le traitement social du chômage évite le pire. Mais jusqu'à quand ? Aucun désordre n'est à exclure quand les rapports sociaux se tendent. 
Ne laissons pas notre pays éclater en classes et en castes, avec des dignitaires arrogants, des parias désespérés et un peuple déresponsabilisé." Jacques Chirac, en janvier 1995, dans 'La France pour tous'

On peut très bien s'arrêter à cette citation de Jacques Chirac, après tout elle résume bien l'essentiel de ce qu'on vit ou connait actuellement. Bien que ces mots on été dit en 1995, ils sont malheureusement encore d'actualités en 2014.
Mais si on se contentait de ces mots, on risquerait de penser que seul l'Etat tente d'aider ces jeunes, et surtout on expliquerait pas quelles sont les difficultés qu'ils rencontrent.

Les jeunes, parce qu'ils sont jeunes, ils ont besoin qu'on leur accorde une certaine attention afin de les aider à dépasser ce cape de l'adolescence, et de les préparer à ce qui les attend en tant que futur adulte. Les jeunes de banlieues, ont doublement besoin d'attention parce qu'ils sont jeunes, et parce qu'ils sont de banlieues et que toutes les problématiques liées aux banlieues les touchent directement.

Des associations existent pour compléter ou parfois combler l'absence de l'Etat en matière de politique d'aide vis à vis des jeunes de banlieues. L'équipe de New Dilemm' en a rencontré une, et je pense que vous êtes beaucoup à la connaitre, je parle de l'association Lumière et Couleurs 93Cliquez
On a eu la chance d'obtenir un entretien avec le président de l'association, Haikel Drine, qui je ne vous le cache pas, nous a laissé sans voix …

Lumière et Couleurs 93 qu'est ce que c'est ?
C'est une association crée en 1995 à Blanc Mesnil, et qui au départ ne s'intéressait qu'au Blanc Mesnil sud, dans le but d'aider les jeunes des quartiers populaires à s'intégrer dans la société.
En effet, c'est parce que les créateurs de cette association ont constaté qu'il y avait un réel problème auquel on y trouvait pas de solution (ou bien on ne savait pas comment s'y prendre), que la mairie avait laissé tomber cette partie de Blanc Mesnil, qu'ils ont jugé bon de créer cette association. Avec l'actuel président de l'association, nous avons pu voir quels étaient ces problèmes rencontrés par ces jeunes, et comment l'association tentait de les aider dans leur vie de tout les jours.

L'association s'élargit et commence à s'intéresser à tout le Blanc Mesnil, et les membres remarquent que même au centre les problèmes sont les mêmes. Mais quels sont ces problèmes ?

Les problèmes que connaissent les jeunes en banlieues sont bien connus, mais il y a un manque de travail sur ce qui conduit ces problèmes à exister, et ce n'est qu'avec ce travail au préalable qu'on pourra trouver une solution. Et on a pu constater qu'avec Lumière et Couleurs 93 il y a vraiment un travail de fond qui permet l'intégration, la réussite de chaque jeunes qu'ils rencontrent.
Oui ces jeunes (et pas tous) ont des problèmes, et l'association (et pleins d'autres également) ne s'arrête pas à ces problèmes, ne condamne pas ces jeunes à une certaine image ou stéréotypes qu'on peut avoir sur ces jeunes. Elle les pousse à réaliser leur rêve, à les impliquer aux causes citoyennes et humanitaires.
Avec ces activités, ils reprennent confiance en eux petit à petit et comprennent qu'ils peuvent faire quelque chose de leur vie et qu'ils ne sont pas condamner à l'échec.
En effet le président nous a confié que beaucoup d'entres eux ont suivi de longues et brillantes études supérieures, certains qui ont ouvert leur commerce …


Le but de cet entretien et de cet article n'était pas d'énumérer une longue liste des problèmes que rencontrent ces jeunes, mais plutôt d'essayer de voir comment cette association cherche réellement à identifier les causes de ces problèmes rencontrés afin de trouver une solution adéquate.


Cher Etat,
pour trouver une solution et aider tout ces jeunes (du moins ceux qui continuent à espérer votre aide un jour), sachez que des solutions existent. Tout d'abord vous pouvez commencer à travailler (ou à travailler plus) avec les associations qui se battent pour aider tout ces jeunes en difficultés abandonnés par votre excellence. Ensuite, ces associations vous diront que ces jeunes sont français. Oui de vrais français ! Donc je vais vous demander qu'au moment de ces révélations de ne pas être trop choqué.
Donc vous allez avoir du mal à y croire dans un premier temps. Pourquoi ? Tout simplement parce que depuis plusieurs années vous les avez entassé dans un même quartier, et que petit à petit avec la culture de leur parent et la leur (française) ils ont fait un petit mixe pour créer leur propre culture, avec leur codes, rites, coutumes, langages. Une sous société quoi.
Mais ensuite vous comprendrez que ces jeunes se sentent français, qu'ils s'affirment étant français. Vous verrez qu'ils font tout pour avoir un avenir meilleur ici en France. Qu'ils font énormément de choses pour leur pays, pour les français. Qu'ils se battent pour que ce discours de "français de souche" disparaisse, ainsi que tout les stéréotypes sur eux.

Cher Etat, n'oubliez pas cette partie des français.

Bien cordialement,

Cinda, Soukaïna
Fourni par Blogger.