Interview :The Shin Sekaï - New Dilemm

Interview :The Shin Sekaï



Lors du Festival Effervescence en programmation du Paris Hip-hop 2014, nous avons pu rencontrer le duo prometteur du label Wati-B qui nous ont accordé un peu de leur temps avant de monter sur scène.


  • Comment allez-vous avant de monter sur scène ?
Dadju : On pète la forme ! 

Abou Tall : Moi je vais pas bien, je vais très mal ! 
  • Pourquoi ?
Abou Tall : Je ne peux pas en parler ... ( rires) Non, je rigole ! Je vais très bien ! ( rires)

  •  Pouvez-vous vous présentez pour les personnes qui ne vous connaissent pas encore ?
Abou Tall : Ok, nous c'est The Shin Sekaï, on est un groupe du label Wati B. Notre duo est composé de Mr Dadju et Mr Abou Tall. 

On a sortit déjà deux projets pour le moment : « The Shin Sekaï Vol 1 » & « The Shin Sekaï Vol 2 », qui sont deux EP, qui ont assez bien tournés et dont on est assez satisfait. Et on prépare un album qui s’appelle    « Indéfini » qui sortira courant 2015 .
  •  Comment vous êtes vous rencontrés ? Comment votre duo s'est-il formé ? 
Dadju : Tall c'est quelqu'un qui faisait du rap depuis un moment et moi c'est tout récent, mais on côtoyait souvent les mêmes personnes dont la Sexion d'Assault, avec qui on a grandit. Notre rencontre c'est fait plutôt au feeling. J'aimais beaucoup ce que Tall faisait. On a essayé par la suite de faire un son pour voir ce que ça donnait, on a était vraiment satisfait du résultat. Après on a encore essayé  un deuxième, un troisième, un quatrième et c'est comme ça que c'est devenu The Shin Sekai. Ca c'est fait comme ça, il n'y a pas eu de : « on s’assit, allez voilà, on crée un groupe ! ».

Tout c'est fait naturellement ! 

  • Vous êtes aujourd’hui à la programmation du Paris Hip Hop, grand festival de 15 jours dédié au Hip-Hop en île-de-France, pourquoi avoir accepté ? 
Abou Tall : On a accepté parce que tout simplement c'est toujours un plaisir de jouer devant un public parisien. Moi je viens pas particulièrement du 93 mais Dadju lui vient de Romainville, donc c'est pas trop loin de Clichy et je pense que pour lui c'est une motivation en plus, même pour moi c'est une motivation.    

Ça fait toujours plaisir de jouer sur Paris ! D'autant plus qu'il y a peu de temps, on jouait dans un festival, à Vitry, et on en garde un bon souvenir. C’était une journée un peu comme aujourd’hui, il faisait beau et puis voilà, nous on a sorti nos shorts, on espère passer un bon moment ! 

  • Justement, vous parliez de votre EP « The Shin Sekai Vol 2 », quelles ont été vos inspirations musicales ? Où vous trouvez l'inspiration de vos textes ?
Abou Tall : Dadju et moi on s'inspire un peu de tout ! On s'inspire pas spécialement de rap, parce que nous on est des fans de musique et pour nous la musique vas au-delà du rap. Pour ma part mes inspirations sont vraiment diverses. J’écoute vraiment de tout .. à part du zouk ! (Rires) 

Mais sinon, j'aime tout type de musique, que ce soit du rock, de la samba, de la bossanova, du jazz.

Dadju je sais qu'il est beaucoup inspiré par la musique africaine, on le voit dans des titres comme «Dit Leurs» qui a une sonorité africaine, des titres comme «Mes Torts» qui à lui une sonorité plutôt reggae. Voilà on s'inspire un peu de tout ! 
  • Et pour finir, parce que vous avez quand même un show à donner, j'ai une question qui n'a rien à voir avec l’interview mais qui reste dans le contexte. Selon vous, qui  gagnera la coupe du monde ? 
Dadju : On est champion du monde ! 

Abou Tall : Moi je suis pour la Cote d'Ivoire ! 

Dadju : Et le Ghanna aussi ! 

Abou Tall : Moi je suis pour les équipes africaines même si je sais que ce sera difficile ! Mise à part ça, j’espère que la France gagnera la Coupe du monde ! Ça serait quelque chose de beau !



Encore un grand merci à The Shin Sekaï d'avoir pris le temps de répondre à nos questions ! 

Merci aussi à l’équipe du Festival Paris Hip Hop


Merveille.
Photo/ Bamby
Fourni par Blogger.