SEPTEMBRE NOIR, le mois le plus détesté de l’année - New Dilemm

SEPTEMBRE NOIR, le mois le plus détesté de l’année

Les vacances sont à présent terminées, le soleil se met à jouer à cache cache, et à Paris tout le monde se remet à courir.

Imaginez-vous une scène où tout le monde court pour fuir un monstre, ou une scène de la fin du monde, ou mieux une meute de femmes devant Zara le premier jour des soldes à HUIT HEURES. Paris en septembre ressemble à ça (oui je sais, je devrai être ministre du tourisme).
De nature, les parisiens sont assez bien connus pour être hyper-actifs (pour ne pas dire hyper dégantés, complètement froids, extrêmement nerveux et dépourvu de tout humanisme). Mais en septembre c’est de la FOLIE

Les pauvres, il faut les comprendre. Entre les parents qui préparent la rentrée scolaire de leurs enfants, c’est à dire acheter des fournitures scolaires, fournitures différentes pour chaque matières (par ce que l’enfant risque de se perdre et de mal prendre ses cours s’il ne possède qu’un seul classeur pour toutes les matières). Sachant qu’en revenant des vacances ils ont du trouvé des tas et des tas de factures à payer. Ils n’ont même pas encore fini de couvrir leur dernier découvert qu’ils sont déjà dans le rouge la première semaine de septembre. 
Et ces étudiants qui n’ont toujours pas d’université, par ce que APB a complètement déconné, ou par ce qu’on les a mal renseigné, et qu’on leur dit qu’ils leur faut à tout prix une université, qu’ils ne doivent absolument pas passer l’année sans étudier. Avec des parents qui au lieu de rassurer, les menacent de les inscrire dans une école de maçonnerie alors qu’ils ont un bac S s’ils ne trouvent rien. Tout cela pour ne pas rester à la maison. Et par peur, par stress, ils se mettent à chercher des places dans n’importe quelles filières, du moment qu’ils trouvent quelque chose. Mais personnes n’a appris à ces jeunes de prendre le temps de réfléchir à ce qu’ils veulent faire. Personnes ne leur a appris à avoir confiance en leur choix. Personnes ne leur a appris que les métiers ne se valent pas, qu’un ingénieur n’est pas supérieur à un chef cuisinier puisque se sont deux métiers, deux formations différentes. Et donc personnes ne les soutient à réaliser leur vrai rêve, leur vrai plan ( peut-être que beaucoup d’ingénieurs voulaient être marionnettistes mais personnes ne les à encourager).

Mais les jeunes, ne vous inquiétez pas, il y a toujours une solution à tout. Vous pouvez déjà essayer de vous rendre au salon de l’étudiant qui aura lieu le 5 et 6 septembre. Je pense que ça vous aidera énormément .

Et tous ces jeunes élèves qui tombent malades quand on leur parle de l’école. Qui passent chaque vacances à angoisser et à trouver un moyen pour échapper à la rentrée. Ces jeunes pour qui l’école est synonyme de prison et de torture à cause de ce que leur font subir leur « camarades ». La violence dans les écoles est de plus en plus présente, et malheureusement n’est pas assez prise en considération, voir pas du tout. Ces violences sont physiques tout comme psychologiques. Ca va de l’intimidation à l’harcèlement, du racket aux coups. Et les conséquences peuvent en être très graves. Combien de fois avons-nous entendu dans les informations un jeune élève qui s’est suicidé? Combien de fois avons-nous entendu un élève s’être fait tabasser à mort par ses « camarades » ? Et ne venez pas me dire que cela est présent seulement dans les écoles dites ZEP, c’est à dire zone d’euthanasie prioritaire … euh non excusez moi je voulais dire zone d’éducation prioritaire, appelé maintenant ambition réussite. 80% d’enfants y sont concernés (source Nouvelobs).

Mais entre nous, certains professeurs subissent eux aussi des violences physiques et psychologiques par leurs élèves. De quoi laisser les professeurs angoisser eux aussi.
Avec tous ces problèmes il y a de quoi laisser les parisiens nerveux, anxieux, complètement fatigués.

J’espère que tout le monde surmontera ce septembre noir.


Bon courage pour la rentrée (vous n’avez qu’à penser à Noel, je sais c’est encore loin, mais ça aide à tenir le coup).


   




Cinda 
Fourni par Blogger.